AGISSEZ

-->

- JOIGNEZ-VOUS à un groupe environnemental établi. Ainsi vous aidez à augmenter le nombre de leurs membres et leur influence dans ce débat sur l’énergie tout en les aidant financièrement. Nous vous invitons à les contacter, à vous informer et à vous impliquer auprès d’eux afin de connaître leurs revendications pour une politique énergétique intégrée:

o      Fondation Rivières

o      Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)

o      Vigilance Énergie

o      Nature-Québec

o      MCN21: Maîtres chez nous – 21e siècle

  - SIGNEZ LA PÉTITION À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Depuis la sortie du film, beaucoup de spectateurs ont réclamé une action citoyenne en réponse aux faits exposés dans le film. La Fondation Rivières a obtenu le parrainage du député Amir Khadir et a mis en ligne sur le site de l’Assemblée nationale une pétition intitulée : Gestion de l’énergie au Québec et projet de la rivière Romaine.

- AGISSEZ DANS VOTRE RÉGION en vous réunissant en famille, entre ami(e)s, entre collègues de travail ou entre concitoyens et remplissez un plan d’action citoyenne pour votre région pour réfléchir en groupe sur l’avenir énergétique de votre région.

POSEZ DES GESTES CONCRETS Notre équipe s’est donné le mandat de faire voir le documentaire au plus grand nombre de Québécois(es) possible. Au cours de la prochaine année, nous allons continuer à sillonner le Québec pour présenter le film et participer à des discussions. Le site vous permettra de suivre les actions des différents groupes de revendication mais ce n’est pas notre rôle d’organiser des manifestations, ni des actions de désobéissances civiles. Nous ne pouvons pas non plus offrir ou référer à des services professionnels ou des produits en énergies vertes. La maison de production qui a produit «Chercher le courant » n’est pas un groupe environnemental ou social ni un site de référence pour tout un chacun qui veut rénover ou construire. Le but du film n’est pas d’être le mouvement à la tête du changement. D’autres groupes ont cette mission. Vous en avez cinq exemples un peu plus haut.

===========================================================

Ce forum est public, l’équipe de «Chercher le courant» et les Productions du Rapide-Blanc vous invite à faire preuve de politesse et de courtoisie dans vos commentaires. Tous les commentaires sont modérés par un membre de notre petite mais dynamique équipe, il peut s’écouler 24h avant qu’ils ne paraissent en ligne. Merci de votre patience.

21 Responses to AGISSEZ

  1. Sophie says:

    Merci de nous alerter, mobilisons nous !

  2. Claude Vinet says:

    Je vous félicite et vous remercie de m’avoir ouvert les yeux sur ce projet.

    Il est temps que Le gros bon sens prenne le dessus. Je suis avec vous.

    L’avenir, pour la production d’électricité est dans les Éoliennes.

  3. Jacques Vigneault says:

    Je vous remercie pour le travail d’information que vous faîtes. J’ai regardé l’émission de Tout le monde en parle à Radio -Canada où j’ai pris connaissance de votre travail. Je pense que le peuple doit prendre ses responsabilités pour nous et pour ceux qui nous suivront. Il est temps que l’on s’oppose à tous ces projets qui ne sont pas dans l’intérêt des Québécois.À la lumière de ces informations, je vais faire parvenir une lettre à Hydro-Québec et au ministre des richesses naturelles pour leur signifier mon opposition à ce projet. Je m’engage à adresser des lettres de protestations aux journaux de ma région. Je vais également faire parvenir l’adresse de votre site à tous mes contacts et les inviter à le consulter. Merci encore.

  4. Sylvain Sanscartier says:

    J’ai bien hâte de voir le film, je suis certain que je vais apprécier cet écosystème comme tous les autres que j’ai eu la chance de voir dans ma vie.

    Ce problème découle du plus grand problème que notre société a présentement; qui est la corruption monétaire. Il est clair que ce projet de barrage est simplement pour faire rouler l’économie, enrichir des gros plein de fric en veston qui vont se payer une quatrième résidence sur le dos des québécois. Sans parler des impacts environnementaux et de la destruction de la vie, littéralement. Ces « terroristes » en cravate ne se rendre pas compte de leurs véritables impacts sur la biospshère.

    La population sait qu’il y a un problème grave mais elle ne sait pas où se diriger. C’est difficile parce que la plupart du temps, les manifestants sont ignorés. Je me sens impuissant et très frustré face à aux dirigeants. Plutôt que de regarder à l’entour et d’apprécier la nature, il préfère la détruire et faire rouler une fausse économie…. AGIR ! … oui mais quoi faire?

  5. jinet proulx says:

    je suis une dame de 62 ans, je sais que depuis plusieurs année il y a de plus en plus de manifestes, tout a l’honneur de la population qui ne veux plus se faire floué de la sorte par ses compagnies sans conscience pour ce qu’il font alentour d’eux, je refuse que l’ont fassent de tel ravage inutile au profit de leurs poches, parce que la différence monétaire de produire et de vente nous allons en payer la facture mon dieu ouvrons les yeux. Nous avons le droit et le devoir en tant que citoyen de nous objectez a tous ses abus, levons nous et crions le très fort, NON nous refusons de détruire des rivières
    qui font partie de cette nature si atrocément démembrée.

  6. Céline Arsenault says:

    Bravo pour l’entrevue à Tout le monde en parle … et ça ne fait que commencer…nous sommes avec vous! Merci de nous réveiller !!!! C’est à chacun de nous à agir…

  7. Marylin Bélanger says:

    Je seconde tous les commentaires mentionnés ci-haut. Avant-hier, j’ai écouté le documentaire Home. À la suite de mon visionnement, j’ai eu une petite prise-de-bec avec mon père, car j’étais choquée et je disais qu’il n’y a plus une minute à perdre pour agir et que nous devrions faire des choix intelligents par notre consommation pour montrer aux entreprises que nous sommes soucieux d’avoir des produits qui respectent l’environnement. Mon père était en désaccord, disait que ça ne changerait rien et que nous ne pouvons rien faire. Et bien, votre entrevue d’hier soir à Tout le monde en parle a montré à mon père que la voix de chaque citoyen est importante et peut être entendue. Nous pouvons et devons faire des choix collectifs. Merci d’avoir eu le courage de mener à terme votre projet. Je vous promets d’en parler à mon entourage et d’en faire promotion. Bonne continuation!

  8. Paul Gauthier says:

    Je viens tout juste de voir une représentation du film.
    C’est la goutte qui fait déborder le vase !
    NOUS devons en tant qu’individu réagir.

    A quand un gouvernement qui prendra réellement en considération le bien être collectif (HUMAIN, VÉGÉTAL ET ANIMAL) plutot que de mettre l’emphase sur les $$$

  9. Paul Gauthier says:

    Je viens tout juste de visionner le film.
    C’est la goutte qui fait déborder le vase.
    NOUS devons réagir en tant qu’individus responsables et concernés.

    A quand un gouvernement qui prendras en considérations le bien être humain, animal et végétal plutot que de mettre l’emphase sur les $$$.
    A quand une vision à long terme d’un Québec moderne, productif et éconergétique.
    Le Québec doit demeurer un chef de file et un modèle de technologies renouvelables.

    Investissons pour l’avenir plutot que de détruire notre présent pour une poignée de dollars.

  10. Katherine says:

    Il serait temps que les Québecois cessent de faire les marionettes! Je suis découragé de voir comment notre gouvernement traite nos forets, nos rivières, la faune, la flore… Nous avons tellement de belles richesses au Québec, que nous laissons détruire sans rien dire.
    Je ne veux pas que mes enfants se retrouvent avec un Québec dépourvu de toute sa splendeur et sa richesse naturelle. Arrêtons de croire que ces immenses trucs de béton sont rentables pour nous. Au contraire, ils apauvrissent nos régions et tout cela pour envoyer à perte notre hydroélectricité aux américains…une vraie farce.
    Il serait temps que les Québecois décident de protèger notre belle province. Si ce n’est pas pour nous, faisons le au moins pour les enfants qui grandissent et qui seront au prise avec ces pures bêtises!!!
    Merci d’essayer d’ouvrir les yeux à la population.
    Ce film doit être présenté PARTOUT au Québec

  11. Pierre-yves Larouche says:

    sa serai le fun si le film serai diffuser en région, Abitibi-Témiscamingue, nord du Québec, lac st-jean. On existe aussi je pensse.

    • admincourant says:

      M. Larouche,

      Nous sommes une petite équipe et en ce moment, l’intérêt pour le film est une motivation extraordinaire pour essayer de faire voir le film partout. Nous travaillons déjà sur des projections an Abitibi, au Lac St-Jean, en plus d’une tournée sur la Basse Côte-Nord. Nous afficherons les dates sur le site très bientôt.

      Merci de votre intérêt.

      -Denis McCready
      Producteur

  12. Luc Lemieux says:

    Bonjour,

    J’ai bien hâte de voir votre film, mais en attendant je viens de trouver un lien que je tennais à vous partager, une technique de production électrique qui utilise l’énergie de la gravité et de l’eau en boucle fermé. Allez-lire aussi les liens de l’article, ça me semble une belle potentielle innovation dans le domaine des énergies renouvellable.
    http://effetsdeterre.fr/2011/01/28/le-barrage-vertical-une-histoire-a-produire-de-lelectricite-debout/

  13. Jonathan Marceau says:

    De nouvelles solutions sont maintenant disponibles pour le secteur de l’énergie héolienne.
    Notement pour éliminer le bruit ainsi que pour produire l’énergie sur demande. Des nouveaux prototypes d’héoliennes ont été réalisés qui sont plus efficace avec des vents de grande vélocité et moins bruyantes. http://www.ftcenergy.com/ De plus, des chercheurs de l’Utah dévellopent une façon de produire de l’énergie sur demande à l’aide d’air compressé stocké sous la roche terrestre. Pourquoi ne pourrions-nous pas faire de même dans le bouclier canadien ?

  14. Claude Vinet says:

    Suite à mon premier commentaire, j’ai fait des recherches et j’ai découvert une nouvelle Éolienne qui ne fait aucun bruit, n`a presque pas besoin de vent pour fonctionner, développée par une université Finlandaise. Visitez leur site :http://www.windside.com/new/france/

  15. wazoetoile says:

    Entendu hier sur le:
    sur-équipement des barrages existant avec de l’éolienne.
    Idée géniale: route, ligne déjà existante, efficacité de 30% de plus à cause de l’effet off-shore des lacs artificiels déjà causées par les barrages

    Chronique de Louis-Gilles Francoeur : politiques énergétiques
    http://www.radio-canada.ca/emissions/lapres-midi_porte_conseil/2010-2011/chronique.asp?idChronique=142840

  16. Marie-Eve says:

    Ce qui se passe présentement au Québec en terme de manque d’initiatives énergétiques me fait mal au coeur… C’est tellement triste de voir la nature se faire détruire de si nombreuses manières, alors qu’on pourrait en éviter plusieurs, sinon toutes. Je veux simplement vous communiquer mes félicitations pour ce beau travail que vous faites. Je vais tout faire pour m’impliquer en parlant de votre documentaire, en aidant comme je peux les organismes tels que Fondations Rivières et en écrivant à mon député. MERCI!

  17. Marianne says:

    J’ai 17 ans. J’ai de la difficulté à croire que des Québecois peuvent faire preuvent de tant d’insouciance. Je sais que l’argent achète presque tout. Mais je ne savais pas que ça allait jusqu’à acheter la conscience. Charest ne doit pas être au courant de tout ce qui se passe pour ne rien avoir à dire là-dessus. Ou il n’a simplement aucune conscience. C’est déplorable de voir que ça prend un documentaire pour faire comprendre que c’est grave. Les avances des scientifiques devraient être suffisantes. C’est incroyable à quel point j’ai peur. En écoutant le documentaire, je me suis dit, oh, moi aussi j’vais la descendre s’te rivière là! Même si j’en ai jamais fait, s’pas grave! C’est tellement beau! Quand j’ai vue la fin, disant qu’elle était en chantier, exposant toutes les futures rivières probablement en chantier évantuellement, toute cette beauté détruite, j’ai pleurée, je ne pourrais jamais le faire. Je n’arrive même pas à constituer dans ma tête que, d’une façon ou d’une autre, des travailleurs d’Hydro-Québec, qui ont probablement tous des enfants, seront capable d’inonder une zone telle que la Romaine alors que des alternatives existent, non seulement à cause de la desctruction de l’environnement mais aussi sachant que leurs propres enfants, petits enfants et peut-être eux-mêmes auront à subir les conséquences de leur obéissance aveugle. Nous sommes obnubillés par l’argent bien évidemment, contrôler par les désirs créer par une société de consommation, insensibilisé à cause de l’individualiste, il est grand temps que nous redevenions Maître chez nous. Hélas, notre nation est rendu très loin de mes cours d’histoire du secondaire. On dit qu’il faut connaître le passé pour aller de l’avant, personne ne semble avoir tiré quelque leçon que ce soit. J’aimerai pouvoir être fière d’être québécoise mais par moment, j’ai de la difficulté à me sentir fière d’être assaillies par la corruption, l’aveuglement de l’argent et le manque d’intéret mes concitoyens. Merci à tout ces vieux avides d’argent qui font de mon pays l’avalé des avalés dans ce domaine et qui s’occupera généreusement et sans scrupule de  »scrapper » mon avenir!

  18. Impellizzieri Rose Marie says:

    je suis persuadé d’une chose, le progres nous détruira tous un jour ou l’autre.
    je voudrais partager avec vous ce passage:
    « Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre,
    pollué la dernière goute d’eau,
    tué le dernier animal et peché le dernier poisson, alors il se rendra compte
    que l’argent n’est pas commestible.»
    (KATHERINE PANCOL).

    Il restait une partie de la terre (L’ALASKA) où l’homme n’avait pas encore pris possession, c’est fait. Les grands cerveaux de l’industrie pétrolière ONT SIGNÉS, sans scrupule, et avec la bénédiction des hommes politiques. A nous le pétrole blanc.
    Si seulement chacun de nous pouvez prendre conscience de l'importance de sauver notre bien le plus précieux «LA NATURE» on aura fait la moitie du chemin.

    Merci à toute l’équipe de Chercher le Courant.
    Vous nous donné un espoir, et peut-être qu’un jour les hommes politiques prendront en compte le fait que on ne vis pas seulement d’argent.

    Votre cri, votre colère, votre désespoir il est arrivé au delà des frontières, pourquoi pas le film.
    La France est avec vous MERCI!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>