EXPRIMEZ-VOUS

-->

Dans toutes vos communications avec les médias, les élus et vos concitoyens, nous vous invitons à faire preuve de courtoisie afin de maintenir un débat sain et constructif.

- ÉCRIVEZ à vos médias locaux

Journaux, radios, télévisions, sites web, etc. Dites-leur ce qu’on doit faire ou pas selon vous en énergie au Québec.

 

- ÉCRIVEZ ou APPELEZ votre député(e)

Identifiez votre député en suivant ce lien :  http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/index.html#listeDeputes

 

- ÉCRIVEZ ou APPELEZ vos élu(e)s municipaux

Localisez les coordonnées de votre municipalité en suivant ce lien : http://www.mamrot.gouv.qc.ca/repertoire-des-municipalites/

 

Dites-leur ce qu’on doit faire ou pas selon vous en énergie au Québec.

Dite que vous avez vu le documentaire « Chercher le courant » et inspirez-vous des paragraphes suivants pour écrire votre lettre et y ajouter vos opinions, vos idées, vos suggestions :

Exigez que le gouvernement réévalue l’ensemble de sa politique énergétique en mettant de côté la subjectivité politique et les pressions de lobbys pour intégrer l’objectivité scientifique dans le choix des énergies à développer.

Exigez que le gouvernement du Québec rende obligatoire d’ici 6 mois un nouveau code du bâtiment (qui avait pourtant été annoncé en 2006 dans la stratégie énergétique du Québec pour 2008) et qui, pourtant,  se fait toujours attendre. Ce code du bâtiment réduirait de 25% la consommation de chauffage des maisons neuves. Il ne serait pas à l’avant-garde dans le monde, mais il aurait le mérite d’être un premier pas vers des habitations moins énergivores avant d’aller rapidement plus loin.

Exigez que le gouvernement du Québec amorce dès maintenant un processus pour rattraper le retard par rapport à l’Europe dans les bâtiments peu énergivores pour adopter un nouveau code du bâtiment  qui réduit d’au moins de 60% la consommation de chaufffage et d’eau chaude des habitations en 2014 par rapport à aujourd’hui.

Exigez que le gouvernement amorce dès maintenant un processus pour que les nouveaux quartier domiciliaires soient obligatoirement conçus de façon à réduire au maximum la quantité d’énergie totale utilisée. Cette approche aiderait à baisser les coûts relatifs des énergies vertes en optimisant leur développement de façon à faire profiter des économies d’échelle : chauffage communautaire local par la géothermie ou encore chauffage de l’eau et des bâtiments avec les biogaz d’une ferme, d’une usine d’épuration ou d’une entreprise évacuant beaucoup de chaleur à proximité.

Exigez que les filières suivantes soient traitées équitablement et développées dans une approche de planification intégrée de ressource selon les disponibilités de ces ressources à travers le Québec:

1 – solaire passif,

2 – éducation à la conservation de l’énergie,

3 – efficacité énergétique,

4 – éolien,

5 – biogaz-chaleur,

6 – biogaz-électricité,

7 – biomasse-chaleur,

8 – solaire thermique.

Exigez que dorénavant les coûts sociaux et environnementaux et économiques soient pris en compte dans les calculs des coûts des projets énergétiques et que la Régie de l’énergie soit l’arbitre de ces choix.

Lorsque les coûts sociaux, environnementaux et économiques de l’hydroélectricité sont égaux ou supérieurs, exigez que le développement hydroélectrique soit mis de côté au profit de l’efficacité énergétique, de l’économie d’énergie et du développement des énergies vertes.

Exigez que la société d’état Hydro-Québec soit soumise à une plus grande transparence et cesse de se comporter en corporation privée.

Exigez que la gestion des projets d’énergie par le Ministère des ressources naturelles et de la faune soit faite dans l’intérêt du plus grand nombre de citoyen et évalué de manière indépendante.

Exigez que toute l’information connue par les sociétés d’états et ministères sur l’énergie soient disponibles gratuitement sur internet et en temps réel (quantité développée et en développement, coûts, potentiels, production, emplois dans le secteur, etc)

UTILISEZ LES RÉSEAUX SOCIAUX

Les réseaux sociaux sont aussi des plateformes qui permettent d’échanger des idées, de partager des liens vers des sources d’information pertinente et d’attirer l’attention de vos réseaux personnels sur des enjeux qui vous tiennent à cœur. Comme tout espace social, il s’agit de lieux d’expression où il est souhaitable de retrouver et de pouvoir exercer un esprit analytique et critique et où tous les points de vue doivent pouvoir être débattus en toute liberté. Pour garder un débat ouvert, nous invitons tout le monde à éviter les attaques personnelles et à s’adresser à tous de façon civilisée et respectueuse.

Comments are closed.