Personnages

-->

Voici la liste des personnages qui ont participé au film.

Fran Bristow – Biologiste, coordonnatrice de l’expédition, membre de Alliance Romaine

La passion de Fran Bristow pour l’environnement et la nature l’a menée à former Alliance Romaine en 2007 pour sauvegarder la rivière. Fran est diplômée de l’Université Dalhousie où elle a complété un baccalauréat en biologie et en développement international. Elle poursuit actuellement des étudesde Maîtrise en environnement à l’UQÀM. Détentrice d’un brevet de première répondante de secourisme en régions isolées, sauveteure en rivière, formée aux pratiques responsables « Leave no Trace », Fran Bristow guide des expéditions de canot depuis l’an 2000. Elle a sillonné les chemins d’eau du Québec, de l’Ontario et même de la Malaisie et de l’Indonésie. En 2008, elle descend la rivière Romaine pour la deuxième fois, mais c’est la première fois où elle pourra parcourir la tête de la rivière.

Steve Leckman - membre de Alliance Romaine

Steve Leckman étudie en sciences de l’environnement à l’Université McGill et est premier répondant de secourisme en régions isolées et sauveteur en rivières. Il est aussi impliqué dans Alliance Romaine avec Fran Bristow. Steve Leckman guide des expéditions de canots depuis cinq ans. Il a aussi suivi des cours approfondis de survie à l’école Tom Brown Jr’s Tracker School et a complété une résidence de six mois sur les savoirs traditionnels au Montana à la Past Skills Wilderness School.

Luc Muyldermans,  architecte, Thermtech Inc.

Architecte spécialisé en efficacité énergétique, Luc Muyldermans est tombé dans la marmite très jeune en côtoyant un père dont la passion était l’installation de serres. Aujourd’hui architecte, il met en pratique des principes simples (comme l’ensoleillement naturel) pour réduire les dépenses en chauffage des habitations.

Brendan O’Neill, chercheur, Réseau de recherche sur les immeubles solaires, université Concordia

L’université Concordia a un programme de recherche sur les immeubles solaires unique en son genre. Spécialiste du jumelage des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques et de leur potentiel, Brendan O’Neill est un interlocuteur tout désigné pour présenter la filière solaire photovoltaïque, dont il nous entretient sur les toits de l’université Concordia.

Jean Pelletier, directeur technique, Sol Air Québec

Propriétaire et installateur d’une PME de panneaux solaires thermiques, Jean Pelletier commente la technologie chez lui, à Shefford , dans les Cantons-de-l’Est.

Éric Camirand, président, Électrigaz

Éric Camirand agit régulièrement comme consultant un peu partout au États-Unis et collabore à l’installation de centrales aux biogaz de multiples dimensions. Il est sidéré que le Québec ait si peu emboîté le pas à la tendance mondiale qui se dessine. On le rencontre, devant son digesteur démonstrateur chez un fermier de l’Outaouais.

Francis Allard, agriculteur, Agroénergie

Francis Allard nous présente, sur la ferme familiale, l’application de ses études universitaires : la nouvelle façon de diversifier les revenus des agriculteurs tout en produisant de l’énergie verte, grâce à la biomasse issue de la culture des saules à croissance rapide.

Marc Bélanger, directeur de la division Produits Géothermiques, Groupe Master

Marc Bélanger est actif dans le domaine géothermique depuis les années 80.  Il fut l’un des premiers distributeurs de thermopompes géothermiques au Canada.

Karl Lamarche, Confort Géothermique

Fils d’Yvon Lamarche, Karl a joué un rôle majeur dans la reconversion de l’entreprise familiale de système de chauffage en convainquant son père de délaisser les systèmes traditionnels au mazout, à l’électricité ou au gaz naturel, au profit du secteur prometteur de la géothermie.

Yvon Lamarche, Confort Géothermique

Yvon est le père de Karl et le fondateur de la compagnie qui a accepté de prendre le virage vert après plusieurs années en affaires. Ensemble ils gèrent dorénavant l’entreprise familiale qui allie l’expérience et la réputation du père avec l’innovation et l’audace du fils.

Réal Reid, chercheur retraité Hydro-Québec

Sortir de la vie active il y a quelques années n’a pas empêché Real Reid de pondre un ouvrage de référence sur l’énergie éolienne au Québec en 2009 : L’éolien au cœur de l’incontournable révolution énergétique. Dans un mémoire déposé au BAPE en 2008, il a même proposé un projet énergétique équivalent à celui de la Romaine, mais en éolien.

Philip Raphals, Directeur, Centre Hélios Cofondateur du Centre Hélios

Philip Raphals se spécialise dans les sujets liés aux politiques énergétiques viables, allant de la planification des ressources énergétiques aux politiques à la tarification du transport d’électricité et à la restructuration des marchés d’électricité. M. Raphals est aussi une autorité sur l’hydroélectricité et l’environnement. Il fut coordonnateur scientifique adjoint du Bureau de soutien pour l’évaluation environnementale du projet Grande Baleine.  Il est également l’auteur d’une étude majeure sur le sujet, Restructured Rivers : Hydropower in the Era of Competitive Energy Markets (2001).

André Bélisle, président-fondateur de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)

André Bélisle est depuis 27 ans au cœur de l’action environnementaliste au Québec, il est à l’origine de plusieurs des plus importantes campagnes d’éducation populaire en environnement. Il fut le porte-parole de la coalition pour un débat public sur l’énergie au milieu des années 90.

Sevag Pogharian, Architecte, SPD

Sevag Pogharian est l’architecte responsable de la maison Net Zéro d’Alstonvale, construite dans le cadre d’un programme fédéral qui verra l’érection de 12 maisons semblables à travers le Canada. Ces maisons produiront annuellement autant d’énergie qu’elles en consommeront (incluant l’électricité requise pour faire rouler une voiture électrique), pour un bilan net zéro.

Ronald Gagnon, Ingénieur, Concept-R

Accolyte de Sevag Pogharian dans le projet de maison Net Zéro.

Martin Roy, Ingénieur mécanique et bioclimatique, accrédité LEED.

Martin dirige son propre bureau d’ingénieur-conseil MRA dans la région de Montréal. Ce bureau est un chef de file en développement durable dans le secteur du génie bioclimatique et électromécanique au Québec. Depuis le début de sa carrière, Martin Roy accorde une importance capitale à l’innovation, à la créativité et à l’efficacité énergétique dans la réalisation de ses travaux.

Daniel Green, cofondateur et coprésident, Société pour vaincre la pollution et aviseur scientifique pour le Sierra Club du Canada.

Daniel Green nous fait découvrir la contamination au mercure par l’inondation du futur barrage Romaine-2 lors d’un échantillonnage de sol pratiqué à même les flancs de collines qui seront inondées par ce projet.

Christian Simard, directeur général, Nature Québec.

L’organisme que dirige Christian Simard a comme cheval de bataille la préservation d’écosystèmes fonctionnels. Monsieur Simard s’intéresse donc particulièrement aux conséquences cumulatives des projets sur l’ensemble de la biodiversité au Québec. Il remet en question le développement industriel traditionnel.

Jean-Thomas Bernard Ph.D., Professeur titulaire, département d’économique de l’Université Laval.

Luce Asselin, présidente-directrice générale de l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec.

Jean Charest, Premier ministre du Québec depuis 2003.

Paul A. De Cotis, Secrétaire d’État à l’énergie, État de New York.

Hugo Trottier, Responsable des bâtiments, La Tohu.

Comments are closed.